Selon
Jean Luc Chazeau

Jean-Luc
Chazeau

MAÎTRE DE CHAI

Jean Luc Chazeau

Ici dans l’appellation, Pez jouit d’une reconnaissance forte auprès de ses pairs. Et ce n’est pas seulement dû au prestige de sa grande histoire. Sans remonter jusqu’aux origines, un millésime comme Pez 1964 appartient à la légende de Saint-Estèphe.


Pendant longtemps pourtant, le Grand Vin de Pez est resté dans l’ombre. En intégrant la propriété à “Roederer Collection”, Jean-Claude Rouzaud a mis Château de Pez sur la carte du monde.


Dès le début des années 2000, la maison Louis Roederer a par ailleurs souhaité développer tout ce potentiel qualitatif qu’elle décelait en Pez. Un travail de précision a alors été entrepris depuis la vigne jusqu’à l’élevage du vin pour affirmer son style caractéristique.


Le parcellaire du vignoble a ainsi été entièrement revu autour d’un nouvel équilibre entre la rondeur du Merlot et la structure du Cabernet-Sauvignon. Le cuvier a été adapté en fonction, avec l’ajout de 18 cuves tronconiques en inox, afin de permettre au terroir d’exprimer toutes ses nuances. Cette approche parcellaire a été complétée par un travail remarquable sur le pressurage, mené avec Eric
Boissenot, et qui apporte structure et complexité au Grand Vin de Pez.


La restructuration initiée en 2005 porte aujourd’hui ses fruits. La précision apportée à chaque détail, jusqu’à la minutieuse sélection de nos 600 barriques de chêne français, signe un vin typique du Médoc, assez puissant, sur le fruit, rond, souple et gras en bouche ; un vin de garde et de plaisir.

“L’approche parcellaire et le travail de précision signent un vin de garde et de plaisir”

Blandine
Prevot

CHEFFE DE CULTURE

Dans la grande diversité des sols de Saint-Estèphe, le vignoble de Pez présente un très bel équilibre, sur un terroir typique du quaternaire avec ses graves garonnaises et son sous-sol argileux.


C’est l’un des plus hauts de l’appellation. Le sol est vallonné. Il draine bien. La proximité avec l’estuaire protège du gel. Les épisodes de grêle sont très rares… Le vent vient assécher la canopée et offrir un rempart naturel aux maladies autant qu’un régulateur de pluviométrie… Tout se conjugue pour faire un grand vin.


Notre objectif, c’est à la fois de révéler ce terroir et de le préserver. L’équipe permanente du vignoble de Château de Pez, composée de 16 personnes, applique les gestes déterminants à la vigne, comme la taille des ceps en Guyot-Poussard.


J’aime à dire que nous cultivons le bon sens paysan, comme le travail mécanique des sols ou la fertilisation organique et sur-mesure. En questionnement permanent sur nos pratiques et notre impact, nous développons aussi des expérimentations, avec la biodynamie ou l’enherbement de la vigne.


Nous souhaitons par ailleurs préserver et même développer la biodiversité ; avec par exemple la plantation de haies, qui font office de “corridors écologiques”, ou l’installation de ruches sur le vignoble, pollinisateur et indicateur précieux de la santé de l’environnement.

“Préserver l’équilibre du vignoble"
datas clés

AOC Saint-Estèphe

42 ha / 70 parcelles

Croupes de graves
sur sous-sols
argilo-calcaires

HVE 3
(Haute Valeur
Environnementale)

Le Grand Vin

Un port distingué,
une élégance noble.
Profondeur, race,
une saveur suave de fruits noirs
et l’expression minérale du terroir.
Le plaisir du vin…

Le Second Vin

Un caractère,
jovial et enlevé !
Le Bordeaux,
Le Saint-Estèphe décontracté.
Le plaisir du vin au verre…
La souplesse fruitée.

Voir les derniers millésimes